Notre Blogue

2

Les actions de comScore en baisse de 20% depuis l’annonce de Google AdPlanner

Pour ceux d’entre vous qui n’étiez pas au courant, le géant de Mountain View a annoncé le lancement de son outil gratuit AdPlanner, en compétition directe avec les très dispendieux outils de comScore et Nielsen pour fournir aux acheteurs médias des données sur l’utilisation des sites Web.

L’ensemble de ces outils offrent entre autres aux planificateurs et acheteurs médias web la possibilité de voir la composition démographique des sites Internet, leur permettant de savoir s’il est intéressant ou non de promouvoir le produit/service du client à ces endroits.

image

Bref, suivant l’annonce de Google, les actions de comScore (SCOR) auraient chuté de 20%. Certains analystes croient que cette situation n’est que temporaire et qu’elle est actuellement exagérée puisque Google et comScore ne viseraient pas la même clientèle. Google étant fort prisée par les petites et moyennes entreprises et comScore par les grandes.

De mon côté, 2 choses me tracassent:

  1. La méthodologie de Google (validité des données)
  2. Le potentiel conflit d’intérêt

image

Méthodologie

Ce n’est pas que je remet en question la fiabilité et la profondeur de Google, mais sans connaître leur méthodologie, il est difficile d’avoir un grand niveau de confiance envers les données de cet outil.

En contrepartie, la méthodologie de comScore et Nielsen est encore en investigation par l’Interactive Advertising Bureau.

 

Le conflit d’intérêts

Malgré la bonne réputation de Google sur le marché, ce dernier se retrouve en conflit d’intérêts en ayant certains avantages à mousser les chiffres de ses propriétés ou de celles qu’il représente.

Un service d’auditing serait de mise.

 

En résumé

Prenez le temps de bien découvrir le nouvel outil de Google et de comparer les données à ce que vous pouvez actuellement accéder dans le marché, ou dans un bon français « prenez pas toutes les données comme du cash ».

Reste à voir quand cet outil sera disponible pour le Canada et surtout en ce qui nous concerne, le Canada français. Mais je suis heureux de voir ce nouveau compétiteur qui saura surement faire avancer l’industrie et qui mettra fin au monopole de comScore au Canada et à l’oligopole de Nielsen et comScore aux États-Unis et à l’international.

 

2 commentaires

Commentaire de Yannick Manuri | Date: 2008/06/26

Au moins, je pourrai dorénavant vous communiquer des chiffres d’achalandage publiquement.

Écrire un commentaire

css.php